Pourquoi j’aime Netvibes

Netvibes: un outil assez performant pour un "web dj" mais que j'utilise pour optimiser mon temps de recherche

J’ai commencé à utiliser Netvibes quand Facebook, Twitter et Linked In ont commencé à prendre de l’importance comme canaux de communication pour Darium et Quoi Faire à Québec.com. Encore toute timide sur les réseaux sociaux, je suivais des gens qui publiaient régulièrement des articles intéressants et je me sentais franchement démunie devant eux… Comment font-ils pour être au courant que tous ces textes existaient?! Je suis une startup… Je n’ai pas le temps je faire une revue de presse quotidienne aussi approfondie! C’est alors que j’ai fait connaissance avec Netvibes :) Et depuis, je me sens bien mieux nantie pour trouver du contenu pertinent et de qualité. Un atout pour la gestion de communautés!

L’idée derrière Netvibes est simple. C’est justement ce qui en fait un outil aussi remarquable. Une fois votre compte créé, Netvibes met à votre disposition un portail qui rassemble en un seul endroit toutes les informations que vous voulez avoir rapidement sous la main! Un seul sujet vous passionne? C’est parfait. Une case dialogue apparaît et vous n’avez qu’à inscrire le « sujet que vous voulez surveillez » (par exemple, ici, tourisme autochtone préparé pour Wendake).   Vous êtes plus gourmands comme moi et souhaitez réunir plusieurs intérêts? J’ai actuellement douze tableaux de bord différents (puisque c’est un site de France, ici appelés dashboards) auxquels j’ai accès en un seul clic!

Un sujet, un tableau de bord, beaucoup de contenu!

Agrégateur de contenu

Bien qu’il puisse jouer des rôles multiples, j’utilise principalement Netvibes pour ses qualités d’agrégateur de contenu. Pour chacun de mes sujets surveillés, je suis abonnée à environ une douzaine de fils RSS différents. Ainsi, tous les flux RSS des publications qui m’intéressent se retrouvent sur une page unique : je vois en un coup d’œil si du nouveau contenu a été ajouté. Si un titre m’interpelle, un clic et moi voici sur l’article original! Rien de neuf aujourd’hui? J’ai mis une minute à faire le tour des flux, ce que je ne considère pas comme une perte de temps significative. Bref, en 15 minutes, j’ai eu accès aux nouveaux titres de 120 journaux, périodiques, magazines ou blogues.  Je suis devenue plus informée que je ne l’avais jamais été!

 Outil de veille

La deuxième option qui me plaît le plus, c’est l’outil de veille intégrée à l’onglet « Actualités ». Au début, lorsque vous avez inscrit le « sujet que vous voulez surveillez » (vous vous rappelez le tourisme autochtone?!), Netvibes envoie automatiquement le mot ou l’expression dans les moteurs de recherche les plus usuels : Google, en plus d’une commande spéciale à Google pour chercher spécifiquement dans les blogues; Bing, Yahoo, WordPress, FlickR, BoardReader, Social Mentions, Twitter Search, Youtube, Daily Motion, Vimeo. Encore une fois, toutes ces recherches sont faites pour vous lorsque vous vous connectez, nul besoin de se promener sur les dix moteurs de recherche pour avoir accès à tout ce contenu. Mon truc e-reputation : j’ai aussi fait un tableau de bord de Darium, alors j’ai quotidiennement un compte rendu de ce qui circule à mon compte.

Outil de veille à l’externe pour des intérêts particuliers ou d’actualité, outil de veille à l’interne pour l’e-réputation de sa marque (ou celle du concurrent…), Netvibes simplifie ma collecte d’informations et, du coup, me donne l’impression d’employer judicieusement mon temps.

Une équation qui résume mon utilisation: Netvibes = + + Contenu récent et pertinent trouvé en ≤ temps

D’autres fonctions peuvent être utilisées sur Netvibes : synchroniser ses comptes courriels, insérer des widgets de Facebook et compagnie, podcast, pages web, to-do liste, compte payant pour entreprise, rendre votre portail public  et plus encore! En réalité, le potentiel est vaste :  Netvibes pourrait être la seule fenêtre Internet ouverte de la journée et on ne manquerait pas grand-chose. Mais bon, pour moi, le plaisir de la navigation web prend le dessus sur la rationalisation extrême du temps. De plus, sa conception en blocs déplaçables, interchangeables, modifiables, malléables, tout-en-ables donne l’opportunité de créer des pages ultra personnalisées, d’où son slogan: Prêt à (re)mixer le web? Vous l’avez remarqué, je ne suis pas une grande dj web avec Netvibes, mais n’empêche, je l’utilise comme bon me semble et pour moi c’est ça, la liberté 2.0.

-Par Caroline Manseau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s