Festival International du Startup 2011

Un Montréal ensoleillé, à la mi-juillet, dans le Vieux-Port. Les conditions extérieures s’avéraient déjà idéales pour faire du 1erFestival International du Startup un succès. Sur place, les organisateurs ont tout aussi bien su réunir des éléments gagnants pour nous offrir une expérience pertinente et agréable. J’y étais!

Le premier Festival International du Startup en TI s’est déroulé à Montréal les 13-14-15 juillet 2011. Une première édition des plus réussies!

Du 13 au 15 juillet 2011, j’ai eu la chance de participer à la première édition du International Startup Festival.  L’idée : réunir pendant quelques jours des acteurs représentatifs dans le milieu des entreprises en démarrage en technologies de l’information (TI), principalement en développement web, les jeux vidéos et les médias sociaux . Les instigateurs de l’événement s’y connaissaient bien dans le domaine : Philippe Telio  est président chez Embrase, une firme spécialisée dans la commercialisation de produits / services et dans le marketing de positionnement pour nouvelles entreprises; Alistair Croll, quant à lui, a fondé Bitcurrent, une boîte  dédiée à l’analyse des innovations et entreprises émergentes en TI.

Environ 900 personnes se sont inscrites pour participer au  Festival International du Startup (un nombre bien au-delà des premières estimations des organisateurs!), dont la moitié provenait du Canada anglais et des États-Unis.  Sur place,  on rencontrait des gens issus de diverses sphères de l’industrie des TI: des entrepreneurs débutants et des entrepreneurs en série, des investisseurs, des conseillers légaux, des spécialistes en marketing, des blogueurs en TI. J’ai été vivement impressionnée par la qualité des conférenciers invités, ceux-ci étant de grandes pointures dans l’industrie.

Je n’ai pu assister à toutes les présentations, mais voici les conférenciers que j’ai entendu et ce que j’ai retenu de leur message : (quelques présentations sont également disponibles sur SlideShare)

David McClure (500startups) : Why *NOT* do a Startup Pièges à éviter quand on songe à créer une entreprise (présentés avec beaucoup d’humour!)

 Chris Shipley (GuideWire) : Super Angels, Super Stars, and the Super-Sized Startup Myth Les types d’investisseurs les plus communs dans une entreprise en démarrage et envisager quels sont leurs agendas cachés.

Randy Smerik (Osunatech) : Be ready to be bought, your company is your product Sans concentrer toutes ses énergies sur sa stratégie de sortie (exit strategy), un entrepreneur devrait considérer cet aspect comme une facette, parmi les autres, de sa gestion d’entreprise. On ne sait jamais quand un acheteur peut se présenter.

Firoz Patel (AlertPay) : Your first twenty employees Rechercher des talents réels, développer chez eux un sentiment d’appartenance envers la startup. En sentant qu’ils font vraiment une différence, les premiers employés déploient un plus grand sens de l’engagement et donnent du temps précieux à l’entreprise.

Ryan Holmes (Hootsuite) : Growing users from 100 to 1M+ : tactics yous can use Honnêtement, je ne me souviens plus du tout de ce que Ryan Holmes a parlé… j’étais juste trop impressionnée de voir ce gars Vancouver, bien ordinaire, qui a mis au point un excellent outil de travail que j’utilise au quotidien (excusez mon émotion :S)

David Weekly  (PBworks) : Keeping it simple: minimal product, maximum vision Se concentrer sur le problème qu’on cherche à résoudre (le besoin du client) et non proposer une super solution pour un problème… qui n’existe pas! Des problèmes peuvent avoir des solutions très simples, qui nécessitent peu de moyen. Son conseil pour savoir si vous répondez à un besoin: GO SELL!!

Sean Ellis (CatchFree) : Succeeding with Freemium Comment rentabiliser un produit gratuit? Le bouche à oreille et l’expérience satisfaisante des premiers utilisateurs engendre une croissance des utilisateurs. Plus d’utilisateurs = nouveaux besoins qui sont exprimés. En proposant des fonctions supérieures qui répondent aux besoins des gens, le produit peut dorénavant proposer une version Premium qui sera payante, tout en conservant sa version de base gratuite.

Mike McDerment (FreshBooks) : How to spend money to successufully grow your web app business Garder en tête le calcul du Lifetime Value (LFV) pour évaluer combien investir en marketing et publicité. Combien rapporte un client x le temps qu’il reste client = LFV

En terminant, je tiens à remercier Entreprisingly (http://enterprising.ly) qui m’a parrainé et grâce à qui j’ai pu participer gratuitement au Festival International du Startup (je m’étais inscrite dans la catégorie Starving Startup). Je salue également les personnes que j’ai rencontrées sur place, des entrepreneurs web comme moi, passionnés par leur projet, confiants dans l’avenir, mais confrontés à la dure réalité entrepreunariale. Je me suis reconnue à travers les participants de ce congrès, j’ai appris, j’ai réfléchi, j’ai ri. Mission accomplie!

(-Par Caroline Manseau)

Publicités

2 réponses à “Festival International du Startup 2011

  1. Une synthèse bien pratique Caroline. Merci (J’en ai fais la promotion sur page Facebook)

  2. Merci beaucoup, Alain :) C’est très apprécié!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s